La sensibilisation, c’est fondamentale

Bâtir une organisation solide exige beaucoup de travail et une conscience aiguë de la culture et de l’environnement qui existent dans une entreprise. La plupart des cadres sont des gens très occupés ; beaucoup de choses se disputent leur attention. Les conditions du marché peuvent changer rapidement dans un monde VUCA (vitesse, incertitude, complexité et ambiguïté) et exiger une grande partie du temps d’un leader. Nous l’appelons affectueusement « l’aimant à tâches ».
Malheureusement, pendant qu’ils sont occupés à se concentrer sur leurs nombreuses distractions opérationnelles nécessaires, de nombreux gestionnaires perdent de vue le travail d’équipe. Cela signifie que la communication en souffre et que les dirigeants sont préoccupés et ne parviennent pas à reconnaître les gens, à célébrer les progrès, à constituer un vivier de talents ou à investir du temps dans la révision des processus, des pratiques et des meilleures façons de travailler entre les fonctions. Les gens se désengagent, se sentent marginalisés et perdent leur concentration et leur engagement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.